Il est strictement interdit d'utiliser en tout ou en partie les images de ce site, sans l'autorisation de l'artiste peintre

It is strictly forbidden to use all or part of the images on this site, without the permission of the painter

© 2018 Jean Pierre Neveu, Tous droits réservés

© 2018 Jean Pierre Neveu, All rights reserved

  • w-facebook

peintre et sculpteur

BIO

Saint-Basile-le-Grand, dans la région de la Montérégie au Québec, Canada, est la ville native de Jean-Pierre Neveu. Il est né le 12 avril 1948 d’une famille modeste, dans un Québec à cette époque, plongé dans une période historique dite, de « Grande Noirceur ». Très jeune, avant même ses premières années scolaires, il s’initie au dessin et à la peinture. À neuf ans, il est déjà un élève passionné dans ses cours de dessin et se démarque par son habileté à reproduire les éléments d’une fidélité exceptionnelle. Plus vieux, vers l’âge de quatorze ans, sous l’intérêt grandissant de la population environnante, son père l’encourage à vendre ses tableaux. Rapidement il gagne de la popularité dans sa région natale.

Autodidacte, sans avoir besoin de valider ce qu’il exercerait plus tard comme profession, il s’inscrit en 1968 à l’école des Métiers d’Arts de Montréal. C’est en ces lieux, avec le professeur Ivanhoé Fortier Dupuis où il apprend les techniques de la sculpture sur pierre. Toujours dans un besoin inné d’assouvir ses techniques et connaissances, Jean-Pierre Neveu, jusqu’à ce jour, n’a jamais cessé d’étudier différentes techniques en arts visuels.

En 1983, il compose une charte chromatique insolite sur les couleurs naturelles de notre environnement terrestre et réel selon notre perception de l’œil humain, ce qui l’amène à réaliser des tableaux en s’appuyant sur un concept hors du commun pour cette époque. Tout en faisant appel à lui pour enseigner la peinture et le dessin dans différents organismes, il ouvre en 1985 sa propre école d’enseignement en technique de sculpture sur pierre et d’enseignement de la peinture, Studio Créativ-Art. De cette école, se forme en 1989, L’Association des Sculpteurs sur Pierre de la Montérégie.

1986 sera une année charnière pour son art. L’artiste, par besoin de recherche d’accomplissement, se lance dans une recherche passionnante; réinventer les paysages de ce monde pour en créer un nouveau… l’Univers d’Ava. En 2012, il est l’auteur d’un roman-fiction intitulé Le Perceur d’univers, aux Éditions Mi-Fiction de 912 pages, décrivant de manière exhaustive tout son Univers d’Ava.

Le 21 avril 2012 il est intronisé comme membre signataire à l’Institut des Arts Figuratifs (IAF).  La même année, Jean-Pierre Neveu fête ses cinquante ans de vie artistique en créant un évènement majeur où il présente une rétrospective de ses œuvres au travers son cheminement artistique. Il expose pour la première fois sa nouvelle collection de peintures à l’huile avec effet 3D.  2013, est l’année où il est consacré du titre de « maître en Beaux-Arts » par ses pairs de l’Académie Internationale de Beaux-Arts du Québec (AIBAQ), lors du Gala annuel Academia. Suite à cinq années de recherches, 2014, est l’année où il découvre le chainon manquant pour rendre ses œuvres uniques dans le domaine. Il réussit à nous faire voir ses tableaux en trois dimensions en créant une charte chromatique adaptée pour la peinture figurative. En mai 2015, il est accepté  comme membre de la Société des Artistes Canadiens.

2015 à 2018 sont des années de reconnaissances pour le Maître en Beaux-Arts. Plusieurs honneurs et distinctions importantes lui sont conférés, autant en Europe qu’au Canada. Dont l’un se distingue parmi les autres, la médaille d'argent de La Société académique ARTS-SCIENCES-LETTRES de Paris. On lui attribue une centaine d’expositions importantes, entre-autres, au Musée Marc Aurèle Fortin en 1993, où une œuvre de 12 pieds x 6 pieds 6 pouces est présentée. Ses œuvres véhicules en France, aux États-Unis et au Canada. Mais, la majeure partie de ses œuvres se retrouvent dans des collections privées et corporatives, dont  Loto Québec, SNC Lavalin et l’Institut des Beaux-Arts de Montréal.

Depuis quelques années jusqu’à ce jour, il donne des conférences sur des sujets artistiques qui mettent en valeur les pouvoirs de l’artiste suivant son processus créatif. Le but est de développer davantage leur univers onirique pour réaliser par la suite leur propre signature d’artiste… Conjointement à ces conférences, toujours en quête de savoir, pour approfondir ses recherches, il expérimente et développe de nouveaux concepts créatifs pour ensuite les partager avec ses pairs, les artistes, pour qu’eux-mêmes puissent aussi repousser leurs limites créatrices.